Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pour une vraie gauche à Lannion

Guingamp,plus de  mille personnes dans la rue pour défendre l’hôpital public
 

https://www.letelegramme.fr/bretagne/a-guingamp-mille-personnes-dans-la-rue-pour-soutenir-l-hopital-11-12-2021-12886414.php

Acte II,  samedi 11 décembre.

Il y a une montée en puissance. Le centre-ville de Guingamp (22) a été témoin d’une deuxième manifestation d’ampleur en faveur du maintien des services de l’hôpital guingampais, en particulier de la maternité et du pôle chirurgie tous deux menacés de fermeture dans le cadre du rapport Rossetti, que le pouvoir macronien chargé d’analyser l’offre de soins sur le territoire. En fait de faire des économies comme l'impose Bruxelles! Après le rassemblement du 23 octobre, , ils étaient plus un millier, ce samedi, à avoir répondu à l’appel du personnel de la maternité.

Avant le  défilé dans les rues du centre-ville, les manifestants se sont réunis devant la mairie, où les discours au micro se sont enchaînés, à commencer par celui d' une sage-femme. Cette dernière a rappelé l’les conséquence qu'aurait une  d’une fermeture, à savoir « toujours plus de kilomètres à faire pour être pris en charge » et « une restriction qui touche toute la population ».  Un chiffre a été  très applaudi : l’établissement a connu 90 accouchements en plus en 2021 par rapport à 2020.

Les socialistes Le Hoérou et Le Maux qui avec Hollande ont participé à la casse du service de santé semblent découvrir que la mission Rossetti est une mascarade!

Leurs anciens petits copains passés chez macron pour approcher l'assiette au beurre de plus près ont naturellement brillé par leur absence, ils conserve la ligne libérale ...sans se cacher!

 

  Pour la suite du mouvement, la CGT a appelé à l’« unité syndicale » pour une prochaine manifestation début 2022. , Fabrice Dehove, secrétaire de Sud-Santé, a prévenu : « Nous ne lâcherons rien, nous défendrons notre hôpital jusqu’au bout ».

Ces élus du pays de Gingamp soutiennent la politique de Macron et donc les conclussions de Rossettei et à terme donc la suppression des services publics dont l'hôpital!

Marie-Françoise Droniou, députée suppléante ; Franck Gentil, conseiller municipal de Lanrodec ; Rémy Guillou, maire de Plouisy ; Cyril Jobic, maire de Calanhel ; Yvon Le Moigne, maire de Squiffiec ; Patricia Martin, adjointe au maire de Lanvollon ; ?Pierre Salliou, maire de Pabu et son adjoint Mickaël Tessier.

(Kerlogot tu t'es perdu???? ou tu as perdu la foi????)

Ne l'oubliez pas!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article