Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pour une vraie gauche à Lannion

 

Si certains ont juste besoin de traverser la rue pour décrocher un job, la majorité des Français en recherche d’emploi se tournent vers les annonces publiées sur les sites dédiés ! Or, comme le soulignent les enquêtes du Comité national des travailleurs privés d’emploi et précaires CGT depuis plusieurs années, plus de la moitié ne sont pas fiables, voire carrément illégales. Un scandale alors que la réforme de l’assurance chômage restreint les droits des travailleurs précaires et privés d’emploi.

Recherche « débutant avec expérience »

À partir de la définition précisée dans le Code du travail, c'est-à-dire « une offre d’emploi qui ne correspond pas au contrat que vous pourriez signer », les militants CGT épluchent régulièrement, depuis 2016, les annonces proposées sur le site de Pôle emploi.

Cette année, les équipes militantes ont élargi leur prospection à la plateforme gouvernementale « 1 jeune, 1 solution ».

Encore une fois le constat est sévère : plus de 62 % des offres sont incohérentes, mensongères voire inexistantes !

 

 

Parmi les anomalies les plus relevées, la mention « débutant accepté » alors qu’à la lecture de l’annonce, une expérience est demandée ! Une supercherie pour gonfler le nombre de propositions destinées aux jeunes et masquer la faiblesse de l’action gouvernementale envers cette catégorie.

Voir la vidéo! Très bien faite:

https://youtu.be/7Q0M6nfHp44

 

Il faut de façon urgente améliorer la fiabilité des annonces

Après la première étude, en 2016, les agents de Pôle emploi avaient confirmé le phénomène. Avec l’ouverture du site de Pôle emploi aux sociétés privées de diffusion d’offres, les annonces ne sont pas contrôlées en amont par un agent qualifié.

La direction minimise la situation. Pourtant, elle reconnaît, après élimination par un algorithme, qu’une annonce sur dix présente encore des irrégularités. Elle promet d’améliorer son logiciel de traitement des offres… et publie, sur son site, une fiche conseil destinée aux employeurs pour rédiger leur offre.

En fait, pour améliorer la fiabilité des annonces, chacune d'elle doit faire l’objet d’un examen non par un algorithme, mais par un salarié de Pôle emploi.

En 2016 CGT, FSU, Solidaires et AC Trégor protestaient  contre la nouvelle organisation des horaires, Hollande président, Macron ministre! Ehrel (PS) députée!!

 

Contrôler ou accompagner les demandeurs d’emploi ?

La direction de Pôle emploi privilégie la quantité à la qualité. Ce choix n'est pas anodin et il s’articule avec un contrôle accru sanctionnant les demandeurs pour refus « d’offres raisonnables d’emploi ».

Alors que les chiffres du chômage explosent et que le gouvernement s’entête à faire appliquer sa réforme unanimement contestée de l’assurance chômage, Pôle emploi doit proposer des offres d’emploi légales en renforçant notamment les missions de ses agents afin d’améliorer l’accompagnement des demandeurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lecteur2 18/02/2021 12:12

Bonjour, Je tiens à vous remercier des différents articles que vous produisez. Je me permet de vous signaler une offre d'emploi proposée par le CDG 22. vous pouvez retrouver son contenu sur le site du pole emploi: offre n° 110LZTM Il s'agit d'un contrat de 7h par semaine à la porte du port de Perros en fonction des marées. rémunéré au smic. Perros n'a pas les moyens de se payer une commanderie digne de ce nom pour se plaisancier ? Perros préfère payer au smic un employer uniquement aux horaire de marée ? si je comprend bien suite à mon signalement au pole emploi et leur réponse cette offre n'est pas "une arnaque". Qu'une institution publique propose ce genre de contrat est un scandale pur et simple. N'y pouvant rien par moi-même, j'ai décidé de vous faire part de mon sentiment. Salutations fraternelles Paul