Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pour une vraie gauche à Lannion

 

Non aux caméras sur la voie publique à Lannion.

Nous déplorons comme les habitants de notre ville les cambriolages de commerçants lannionnais.

Mais, a-priori, nous ne voyons pas bien ce qu’une vidéo de rue peut apporter en plus d’une caméra intérieure au magasin.

Et on apprend que la municipalité de Lannion va « réfléchir » au sujet de l’implantation de caméras de surveillance dans l’espace public (un sujet confié à un cabinet d’études?).

Rappelons que la vidéosurveillance n’est guère efficace car elle n’est utile aux policiers et gendarmes que dans 1 à 2 % des cas d’enquêtes. En préventif, les caméras ne font que déplacer ailleurs l’activité délinquante.

L’ argent public pourrait être utilisé efficacement ailleurs, dans la prévention ou sur le terrain (un simple exemple : une ville enquêtée de 19 000 habitants a dépensé 320 000 € en caméras, gestion, maintenance … une somme non négligeable).

Par ailleurs la Cour des Comptes a conclu, après analyse des budgets de 3 villes (Lyon, Saint-Etienne, Nice), que le bilan coûts/avantages était très défavorable.

La démagogie politique pollue gravement le débat sur l’insécurité : ainsi des villages tranquilles de 300 habitants se sont équipés ! C’est un secteur où le lobbying et le business sont intenses (revoir le documentaire diffusé le 5 janvier sur France 5).

La CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) ne contrôle que 0,7 % des mises en place de vidéos et constate de nombreuses entorses aux lois et règlements.

Nous défendons nos libertés individuelles et le respect de notre vie privée. Les dérives augmenteront avec le « progrès » de la technologie : aujourd’hui quelques caméras gérées par des individus assermentés, demain des centaines gérées par de l’IA (« intelligence artificielle »), puis viendront les drones, la reconnaissance faciale ...

Tout un chacun sera surveillé et considéré comme un délinquant ou un terroriste en puissance. C’est cela que nous voulons ?

La gauche gestionnaire municipale s’honorerait de pas suivre la droite sécuritaire (Estrosi, Sarkozy, Balkany) sur son terrain de prédilection.

ECAP Lannion-Trégor

Lannion, le 13 janvier 2021

ECAP regroupe les associations et partis suivants :
- Ensemble-Trégor
- CCCP-Trégor (Cercle des Citoyens Communistes et Patriotes)
- ANC Lannion (Alliance Nationale des Communistes)
- NPA Comité Nathalie Le Mel
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article