Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pour une vraie gauche à Lannion

Échec flagrant du parti présidentiel – le Havre excepté – poussée écolo offrant une perspective de recyclage à la gauche euro-complaisante, scores inégaux du Rassemblement national, tout cela pèse peu au regard du fait majeur de ce des : une abstention record de près de six électeurs sur dix

D’un côté il s’agit d’un phénomène inquiétant car ce retrait du peuple, et particulièrement des couches populaires, sert l’oligarchie capitaliste :

  • le MEDEF ne cache pas sa volonté d’en finir avec les communes, cet héritage démocratique inséparable de la République une et indivisible ;
  • l’organisation patronale ne cache pas sa volonté de leur substituer les euro-metropoles taillées pour les trusts de taille mondiale dans le cadre de la marche aux Etats Unis d’Europe.D’un autre côté, cette abstention record accentue la crise de légitimité démocratique des institutions de la domination bourgeoise…
  • Quant au PCF, sa ligne politique toujours aussi confuse et illisible pour l’électorat populaire, aboutit à une nouvelle saignée dans les bastions historiques, de la Seine Saint Denis aux bouches du Rhône en passant par le Nord et le Val de Marne.

Raison de plus pour, à tous niveaux, local et national, promouvoir à marche forcée le Frexit progressiste qui seul pourra rendre au peuple français l’élan nécessaire pour rompre avec le capitalisme mortifère et avec son arme de destruction massive des acquis sociaux, l’UE supranationale. Pour cela il faut renforcer le PRCF qui porte une ligne marxiste léniniste adaptée à notre temps.

ANC 6 rue Leibniz 75018 Paris
- www.rougemidi.org – www.ancommunistes.fr
Le combat continue…
La 1ère leçon de ce 2ème tour des municipales, c’est que l’abstention, ou plus exactement le refus de vote, loin d’avoir reculé est la plus forte depuis la 5ème république. Nous ne croyons pas que la raison principale soit le COVID 19 mais un rejet massif des politiques mis dans le même sac par une population qui ne trouve pas l’issue dans les actes concrets actuels. De plus il se confirme qu’elle touche encore plus massivement les quartiers populaires et leur jeunesse, c’est-à-dire la population la plus frappée par le capitalisme.
La 2ème leçon c’est que dans ces conditions, la plupart des équipes élues auront encore moins de légitimité quand on regarde le pourcentage obtenu par rapport aux inscrites et inscrits, et encore moins si on ajoute celles et ceux qui n’ont pas le droit de vote.
La 3ème leçon c’est que la stratégie d’union de la gauche dès le 1er tour, outre le fait qu’elle ne rend pas lisible l’identité des parties qui la composent, bénéficie plutôt au PS qui se trouve ragaillardi grâce à celle-ci.
La 4ème leçon c’est qu’au-delà des mots creux, il n’y a pas ou peu eu d’expression visant à lier élections et luttes pour un changement de société.
Nous affirmons que face au capitalisme qu’il soit bleu, rose ou vert, l’important n’est pas de soupoudrer le vocabulaire public, mais d’affirmer notre volonté de se battre pour une société sans classes qui n’oppose pas environnement et emploi mais qui au contraire lie les deux dans une vision de progrès social et humain.
Nous affirmons que pour ce faire il est nécessaire qu’il y ait une appropriation sociale
Nous affirmons que notre pays a besoin d’un service public qui garantisse des droits et permette que reculent l’exclusion et la pauvreté.
Ce que les habitantes et habitants de France ont perdu ou pas gagné ce soir dans les urnes, ils et elles peuvent le gagner dans la rue et dans les luttes.
Pour cette nouvelle phase, l’ANC mettra toutes ses forces présentes et futures au service de ce combat.
Plus que jamais pour nos emplois, pour nos services publics, pour des logements accessibles à toutes et tous, pour la jeunesse du pays confrontée à la mal-vie et aux discriminations de toutes sortes, pour toutes celles et ceux qui doivent affronter un système de plus en plus répressif et raciste, le combat continue !
Paris le 28 juin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article