Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pour une vraie gauche à Lannion

Nous sommes au début de l'épidémie en France avec une inégalité selon les région. Le gouvernement le dit maintenant suivi par ses aboyeurs qui ont tourné leur veste. Il y a une semaine ce n'était pas encore grave , il y a quinze jours il était de bon ton de rire de l'Italie et la presse bien pensante déversait son habituel torrent d'injures sur la Chine, cette abominable dictature qui confinait ses habitants chez eux!

Quand Macron et les siens ont commencé à accepter ce que disaient les gens sérieux au delà du cercle des courtisans et des incapables qui peuplent ce pouvoir il était bien tard, de plus la population ne croit pas ces pseudo élites incultes qui chaque jour mentent et font la démonstration de leur incompétence, de leur violence et de leur cynisme de beaufs à la Griveaux.

Quelques courbes et quelques cartes vous montreront la gravité de la situation.

Elles sont tirées  de trois sites:

Après avoir consultés des sites italiens et allemands, je ne parle pas de la France où chacun peut piocher ces synthèses sont assez simples et globalement justes.

La comparaison des courbes d'évolution des cas  est éloquente entre trois pays comparables par leur degré de développement, la qualité de leur médecine et tous les trois très atteints par le mal de la gestion néo-libérale de leur système de santé et leur système social. Ce sont aussi trois pays aux disparités géographiques et sociales que révèlent les cartes de diffusion. Cette évolution de la diffusion n'est pas terminée, en particulier pour la France, nous y reviendrons plus loin.

Comparaison des courbes

 

 

 

France et Italie comparaison des courbes d'évolution

France et Italie comparaison des courbes d'évolution

Italie

 

France

 

Allemagne

 

Diffusion en Italie : carte publiée le 16/03

Ne pas oublier que l'Italie a 8 à 10  jours d'avance sur nous.

La carte montre qu'à partir du foyer Lombard et Vénitien autours de Milan la diffusion interne s'est faite en fonction:

a) de l'intensité des relations économiques et des déplacements divers affaires ou politiques à  du centre  réel de l'Italie: la plaine du Pô. Si des périphéries  comme Rome sont atteintes c'est dû à l'importance des gens du nord dans l'appareil étatique de l'Italie qui s'y trouve.

b) Les régions "secondaires" périphériques sont celles des zones résidentielles secondaires des gens du centre nord italien (Alpes, côte de l'Adriatique) et aux relations plus denses avec le centre

c) les régions du sud, moins ou non développées sont les zones d'origine des migrants de la zone nord et donc les zones refuge en famille ou au pays pour fuir le confinement quand c'était possible. Hors Naples la population y est aussi moins dense.

Diffusion en France: carte publiée le 16/03

La diffusion française est plus atypique, elle n'a pas d'origine dans des activités d'échanges industriels ou scientifiques avec la Chine mais dans ce que l'on connait des patients 0 mis en avant on est loin des exemples allemands ou italiens dans lesquelles il s'agissait d'ingénieurs. Il est vrai que la lecture du dernier livre d'Emmanuel Todd nous prévenait de ce phénomène la tendance à la disparition de l'industrie française!

Si l'on prend les régions qui figurent sur la carte: l'Oise militaires de la base de Creil lié au rapatriement de français de Chine. Alsace, Corse etc. et sans doute Bretagne lien avec les rassemblement évangéliste de Mulhouse (cette église à base protestante fait partie ce ce mouvement américains du culte à grand spectacle et à fond mercantile, c'est en fait une secte). Les retours de voyage depuis l'Italie, l'Allemagne voir l'Egypte constituent une des autres causes.

la carte dessinée montre les zones de forte liaison avec la Région Parisienne  (l'Alsace Moselle faisant exception) et celles où la population est plus mobile. L'hiver explique sans doute l'anomalie alpine (hors cas spécifique du 74) qui a freiné les échanges habituellement denses avec le Piemont et la Lombardie. Elle dessine aussi la carte des régions marginales où le déclin économique limite les échanges économiques et humains, Creuse, Allier, Indre....Meuse, etc;

La forte densité de l'Est en particulier en Alsace et Moselle s'explique par le rassemblement de Mulhouse mais aussi la densité des échanges des zones germanophones avec les zones fort touchées du voisin allemand.

Celle de la région parisienne a été moins mise en avant par les média du pouvoir. Si Versailles figure dans les premières villes touchées ce n'est sans doute pas lié à l'industrie ou à la recherche. La RP est la ville du tourisme de masse, du spectacle et des mondanités. Paris centre et l'Ouest sont plus touchés, plus de cas dans les Hauts de Seine de Sarkozy, les Yvelines  et l'Ouest de Paris de Macron et Hollande qu'en 93 ou 77. Les petits fours et homard contamineraient plus que l'entassement dans le métro et le RER,? Il faudrait savoir précisément quelles catégories sociales sont les plus touchées pour pousser l'analyse.

Il reste que les plus aisés ont quitté massivement Paris et la région parisienne. Un exode comme en 1940....même faillite des élites et de la classe politique....Une étrange défaite face à l'épidémie pour paraphraser Marc Bloch.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-grand-est-situation-alarmante_fr_5e71c1c6c5b6f5b7c53ab656

Le résultat sera sans doute une modification rapide de la répartition de l'épidémie, une personne contamine 8 à 10 personnes, actuellement le nombre de porteur réels mais non déclarés était sans doute beaucoup plus élevé en région parisienne, inutile de faire un dessin...les "touristes" vont diffuser dans les régions, pas toutes! Dans l'Ouest, le beau massif Central, la Bretagne...Le Midi comme ces régions sont déjà sinistrées sur le plan de l'équipement médical... le risque est grand d'accentuer en très triste le bilan macronien, déjà lugubre, en politique de santé publique.

 

Le cas alsacien

C'est une région plus riche que la moyenne française.

L'Alsace possède sans doute le meilleur système de soin en France. Une vraie sécurité sociale qui permet à la population de lieux se soigner, c'est le régime d'Alsace Lorraine bien supérieur à celui du reste de la France. Une médecine de proximité car les jeunes médecins alsaciens choisissent souvent la médecine générale pour rester au pays. Il n'existe pas de "désert" en Alsace comme dans les autres régions vue la taille cette région. Le déficit n'existe que dans des régions marginales.

En clair les régions bien dotées en médecins.
La région possède 3 très grands hôpitaux
1) Le CHU et Hôpital Civil de Strasbourg, un des plus grand de France
2) Le GHR Mulhouse Sud Alsace
3) Les Hôpitaux Civils de Colmar


Et un maillage qui n'empêche pas une situation très catastrophique. Les résultats des politiques libérales menées depuis 1983 et accélérées sous le trio Sarkozy, Hollande et Macron éclatent au grand jour! C'est 1870 et 1940, la seule petite consolation c'est que les voisins d'outre Rhin ne sont pas flambants! C'est tout le système qui est en cause!!

https://www.huffingtonpost.fr/…/coronavirus-grand-est-situa…

Le cas Allemand

L'Allemagne a une structure très différente de celle de l'Italie ou de celle de la France, la carte du coronavirus fait éclater les disparités économiques et la différence est ouest. La carte de la RDA réapparait de manière spectaculaire (hors Sarre très déprimée un peu comme sa soeur lorraine et la région marginale du Sleswig-Holstein moins intégrée.

Le système de santé est très développé mais il a subi les attaques austéritaires du gouvernement Merkel (CDU/SPD) c'est a dire LR/Centre/Socialistes comme le regroupement du gouvernement Philippe/Macron.

C'est un petit exercice entre deux sorties dont le chien du voisin, les courses des enfants où l'activité sportive...sont les prétextes!

A vos remarques, vos compléments!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article