Spectacle Jean Ferrat le 10 novembre à Paimpol. Ma France!

Publié le par Pour une vraie gauche à Lannion

Paimpol accueille le 10 novembre un spectacle sur Jean Ferrat tout droit venu d’Ardèche. En 2016, il s’était joué à guichets fermés.

Une chanson toujours d’actualité qu‘il est bon de rappeler alors que se préparent les élections européennes.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ma_France_(chanson)

 

Montage original

https://www.youtube.com/watch?v=qNtdxpaPUXo

 

Avec Ferrat ipse

https://www.youtube.com/watch?v=XAbbzXe8NwM

 

Paroles

 

https://www.lacoccinelle.net/1189725-jean-ferrat-ma-france.html

 

De plaines en forêts de vallons en collines
Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
De ce que j'ai vécu à ce que j'imagine
Je n'en finirai pas d'écrire ta chanson
Ma France

Au grand soleil d'été qui courbe la Provence
Des genêts de Bretagne aux bruyères d'Ardèche
Quelque chose dans l'air a cette transparence
Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche
Ma France

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et dont vous usurpez aujourd'hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre
Ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle dont monsieur Thiers a dit qu'on la fusille
Ma France

Picasso tient le monde au bout de sa palette
Des lèvres d'Éluard s'envolent des colombes
Ils n'en finissent pas tes artistes prophètes
De dire qu'il est temps que le malheur succombe
Ma France

Leurs voix se multiplient à n'en plus faire qu'une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l'histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs
Ma France

Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
Pour la lutte obstiné de ce temps quotidien
Du journal que l'on vend le matin d'un dimanche
A l'affiche qu'on colle au mur du lendemain
Ma France

Qu'elle monte des mines descende des collines
Celle qui chante en moi la belle la rebelle
Elle tient l'avenir, serré dans ses mains fines
Celle de trente-six à soixante-huit chandelles
Ma France

 


En savoir plus sur https://www.lacoccinelle.net/1189725-jean-ferrat-ma-france.html#twDVDyCy0zMMI6IK.99

 

Paimpol accueille le 10 novembre un spectacle sur Jean Ferrat tout droit venu d’Ardèche. En 2016, il s’était joué à guichets fermés.

Paimpol est la seule ville bretonne où ce jouera ce spectacle autour de Jean Ferrat, samedi 10 novembre, fruit d’un partenariat noué entre l’Union Sportive de Kérity, le Secours populaire et la mairie. C’est la ferme-théâtre de Lablachère en Ardèche qui a mis au point 1 heure 40 sur la vie et de l’œuvre de l’artiste, à travers ses chansons et des diapos.

Lors de leur première venue dans la cité des Islandais en janvier 2016, les comédiens avaient joué à guichets fermés. « Nous avons 530 places pour chacun des horaires de la journée, à 15 h et à 20 h 30 », expliquent, cette fois-ci, Gérard Gatineau et Guy Bouvau, les organisateurs, qui tablent sur une salle de nouveau bien remplie.

Disparu en mars 2010, Jean Ferrat continue de représenter la culture, la poésie en plus d’un reflet de l’actualité. « C’est dingue de constater que ses chansons vieilles de plus de 40 ans n’ont pas pris une ride. On peut toujours écouter "La Montagne", "La femme est l’avenir de l’homme", "Ma France", etc., tellement les textes sont criants de vérité ».
Pratique
Spectacle « Jean D’ici, Ferrat le cri », le samedi 10 novembre, à la salle des fêtes de Paimpol ; séances à 15 h et 20 h 30.
Tarif : 15 €; 10 € pour les moins de 14 ans. Billets en vente à Paimpol à l’office de tourisme et à la maison de la presse, comme à la Presse d’Armor ; à la boutique Radio Bonheur de Pléneuf-Val-André.
Renseignements au 06 88 48 21 31

« Reserver assez tôt »

Le soir de la dernière représentation, en 2016, beaucoup de spectateurs nous demandaient déjà son retour. »
Comme en 2016, les deux représentations totaliseront 530 places chacune. « Il y avait eu tant de succès que certains n’avaient pas pu avoir de place. Il faut donc réserver assez tôt. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article