Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour les naïfs, les socialistes et leurs supplétifs, les pseudo centristes et autres républicains et tous les électeurs du sieur Macron: A votre santé!

http://www.ouest-france.fr/environnement/pesticides-un-assouplissement-de-l-interdiction-est-envisage-5091528

D"après Ouest France (journal mélenchoniste bien connu!)

Un document interministériel de travail envisage de revenir sur deux interdictions concernant les pesticides utilisés dans l'agriculture, assure RMC qui s'est procuré le texte. Le retour de l'épandage aérien et des néonicotinoïdes, ces pesticides accusés de tuer les abeilles, est inscrit dans ce document destiné à servir de base à la future loi de "simplification". Nicolas Hulot assure de son côté que rien n'est tranché.

RMC annonce ce lundi matin s'être procuré un document de travail interministériel de 44 pages qui doit servir de trame à une futur loi dite de « simplification ». Dans ce texte, le gouvernement étudie la possibilité de revenir sur des décisions concernant les pesticides dans l'agriculture, des décisions prises par la France et considérées comme plus précautionneuse que ce que Bruxelles exige.

Les deux hypothèses de travail qui risquent de faire polémique sont : le possible retour à l'épandage aérien des pesticides et le retour éventuel des néonicotinoïdes.

>> Lire aussi : Pesticides. Les néonicotinoïdes, qu'est-ce que c'est ?
 Les députés ont voté contre

Les députés ont voté l'été dernier pour interdire l'usage de ces néonicotinoïdes, accusés de décimer les colonies d'abeilles, à partir de 2018. Des dérogations restent cependant possibles jusqu'en 2020 où l'interdiction doit devenir totale. Une interdiction qui va plus loin que le moratoire partiel imposé par l'Union européenne.

La semaine dernière, le gouvernement d'Edouard Philippe a annoncé son intention d'arrêter de « surtransposer » les directives européennes dans le droit français afin de renforcer l'attractivité de la place de Paris, notamment dans le cadre du Brexit.
« Pas encore arbitrées »

Mais RMC rappelle que pendant sa campagne, Emmanuel Macron interrogé par une association environnementale sur la question des néonicotinoïdes s'était engagé à ne pas revenir sur leur interdiction. Interviewé dimanche par la radio sur ce document de travail, Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique, assurait ne pas en avoir connaissance et que de telles décisions n'étaient « pas encore arbitrées ».

Le tout nouveau ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, était l'invité de RMC-BFMTV ce lundi à 8 h 30. Interviewé par Jean-Jacques Bourdin, il a confirmé que sa position était d'autoriser certains néonicotinoïdes en agriculture quand « il n'existe pas de produits de substitution ». Une position qui n'a pas été tranchée et qui le sera, après discussion avec Nicolas Hulot, par le Premier ministre Edouard Philippe.


Environnement

    08h03 Pesticides. Le gouvernement envisage-t-il le retour des néonicotinoïdes ?
    24/06 Climat. Macron brandit de nouveau l'étendard de l'écologie (sic)
    23/06 UE. Trois substances empoisonnant les abeilles bientôt interdites (resic)
   

Une autre politique est possible:

: https://avenirencommun.fr/livret-agriculture/

 

 

Tag(s) : #France Insoumise, #Pesticides, #Ecologie, #Macron

Partager cet article

Repost 0