Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mais où va la direction du PCF ?

24Avr

je me demande si quelqu’un se rend compte à quel point Macron est le candidat idéal pour le FN, la caricature d’une « élite » irresponsable, il ne représente même pas 25% de l’électorat (elle non plus) et il est évident qu’elle peut rejouer le numéro de TRump… Cette joie des médias et du candidat people est indécente, et je comprends la gravité qui s’est emparé de nous. , Alors que nous pourrions nous réjouir des scores de Mélenchon (à Marseille il est en tête), sur le fait qu’il a commencé à mordre sur un électorat populaire et que nous pouvons sur ces bases là mener une bonne campagne des législatives, la déclaration de Pierre laurent trop préoccupé de ses alliances avec une PS en décomposition et pas assez des couches populaires dit n’importe quoi dans un langage hérité du temps de la gauche plurielle… Est-ce qu’on se rend bien compte de l’opportunité offerte par un premier mai de lutte, par cette campagne des législatives et la tonalité que nous devons donner à cette bataille?

Que faire quand le secrétaire du PCF se retrouve au niveau politique d’une Clementine Autain et est incpapble de dire autre chose pour mettre en garde contre le FN que de dénoncer  sa position anti-européenne ou ses sympathies pour POutine.  Tout cela pour coller à la roue d’un Hamon dans la débâcle et un PS qui a décidé depuis pas mal de temps de suivre le cac 40 et les alliances transatlantique. Macron  n’a qu’un petit quart de l’électorat et moins que Hollande en 2012 et il est même en rupture avec le reste de l’électorat autant que Marine le pen et ils ont aussi peu de députés pour une majorité.

. MaisSi Macron n’est pas le vainqueur que l’on croit en revanche le Cac40 ce matin s’est envolé et les commentateurs ont crié leur joie « l’Europe respire dit une site financier et voici la suite:

= Le scénario d’un second tour entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen pour la présidence française étant écarté, les places financières peuvent souffler. Les indicateurs avancés européens pointent en vive hausse ce matin. Les banques ont pu fermer les cellules de crise qu’elles avaient mises en place au cas où il aurait fallu vendre à tour de bras dès l’aube. Une sorte d’euphorie inverse s’est installée. Macron est « presque président », comme l’écrit ce matin l’économiste d’Oddo Bruno Cavalier, car l’issue finale dépend de plusieurs paramètres « qui jouent au détriment de Marine Le Pen ». Mais le spécialiste, comme nombre de ses confrères, se projette déjà sur les législatives, car l’explosion du paysage politique français rendra difficile l’émergence d’une majorité pour gouverner.

La véritable chance de Macron, le seul candidat qui s’est déclaré ouvertement en faveur du traité transantlantique est ce que représente son adversaire, mais là il faut bien mesurer ce sur quoi il faut mener campagne, c’est certainement pas POutine et les ambiguités de notre gouvernement sur Daech. , Le parti communiste doit s’adresser aux travailleurs sur des bases de classe pas sur les fantasmes atlantistes du PS. . Et le secretaire du PCF est incapable de faire vibrer au positif cette dimension de classe à la fois pour battre marine Le pen  et pour préparer une campagne des législatives digne de ce nom.

Au risque de me retrouver en porte à faux je n’au pas envie de diviser les communistes et les progressistes entre ceux qui voteront et ceux qui refusent d’alimenter la stratégie des pouvoirs qui nous créent une marionnette pour nous imposer leur politique dont personne ne veut. Mais je suis stupéfaite le mot est faible de voir le secrétaire du PCF faire un tel cadeau au FN que de lui laisser les préoccupations des couches populaires. Allons nous être en train de soutenir sans condition sous prétexte de « faire barrage au FN parce qu’il est l’allié de Poutine » alors que nous lui laissons le bénéfice de réclamer la fin de la loi Khomery, la retraite à 60 ans, un protectionnisme face aux délocalisation… etc… . N’avons-nous rien d’autre à dire pour mener le combat qui est le nôtre? Mélenchon dans sa campagne est allé nettement plus loin et son score est remarquable, il rejoint celui d’un certain jacques Duclos confronté à deux candidats dont le peuple français n’avait rien à attendre….Et il a eu l’intelligence stratégique de ne pas diviser son propre camp en prétendant soutenir sans réflexion collective un Macron…

Jusqu’ou accepterons-nous des dirextions dont on découvre à quel point elles détruit le pCf de l’intérieur et ont été les alliés d’un PS lui même complétement inféodé.

Danielle Bleitrach

Vous allez voter pour ça camarades!

La rédaction!

Résultat de recherche d'images pour "macron a la rotonde"

Macron à la Rotonde...chacun son Fouquet, c'était aussi le lieu habituel de rencontre des "hollandais" et autres chantres du capita!

Partager cet article

Repost 0