Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

https://www.facebook.com/axel.kahn2?hc_ref=NEWSFEED&fref=nf

 
 
Axel Kahn
· 2 h ·

AUTOCRITIQUE.

Ma qualité d'ancien membre du PCF, de l'âge de 16 ans à celui de 33 ans, m'a familiarisé avec l'autocritique. C'est le moment de me servir de cette familiarité, je vais en avoir besoin. Dans mes prévisions politiques des dernières années, j'avais en effet presque tout faux. Pas tout, cependant.

Commençons par le moins mauvais.

...

Il y a quatre ans que je pense que FH n'a aucune chance de faire un second mandat, et qu'aucun socialiste ne peut lui succéder. Ça, ça va.

Je pronostic aussi depuis quatre ans que MLP sera au second tour de la présidentielle de 2017 avec 25 % des voix. Elle pourrait peut-être ne pas y être et devrait faire moins de 25% des suffrages. La cause en est double. Sa campagne n'est pas bonne, JLM lui reprend des voix populaires venant de la gauche.

Je pensais que la droite républicaine avait toutes les raisons de gagner les élections. Elle devrait les perdre. Une cause unique, Fillon.

Dès les premières velléités de Macron, j'ai pensé qu'il irait jusqu'au bout, qu'il ne s'effacerait pas devant FH et qu'il avait une carte à jouer. Je ne voyais alors pas aussi haut mais le déclarai fragile. Pas trop mal.

Je ne voyais pas, il y a encore un mois, Mélenchon au dessus de 11-14% des suffrages. Or, IL POURRAIT GAGNER ! Incroyable mais vrai. Il gagne au second tour contre tous ses adversaires sauf Macron, selon les sondages actuels. Il est cependant l'adversaire le plus dangereux de Macron (47 / 53%).

Je pensais que la victoire de la gauche était impossible en 2017. Or CETTE VICTOIRE EST DÉSORMAIS POSSIBLE, divine surprise pour bien des électeurs de gauche, et cela accroît la dynamique qui porte JLM.

J'ai été si mauvais que je me garderai bien de prédire les deux finalistes, deux du quatuor de tête actuel, on ne sait lesquels. Si MLP est l'une d'entre eux, son adversaire sera élu. Elle n'est pas assez bonne pour gagner. Fillon serait battu par tout autre adversaire. Un duel EM - JLM serait le plus serré, comme discuté plus haut.

Là où je n'ai pas été "misérable" en revanche, c'est de soutenir que des pans entiers de la population étaient en sécession des politiques habituelles, libérales, pro-Union Européenne, +/- austéritaires. J'avais théorisé aussi que JLM avait comme perspective, comme mission historique, d'arracher à MLP une partie des voix populaires jadis de gauche qui s'étaient portées sur elle. Cependant, je ne croyais pas qu'il le réussirait, malgré son talent. Or, si JLM devient le futur Président, c'est qu'il aura en partie réussi. Le siphonnage des voix de BH, accéléré par la dynamique du vote utile, seul n'y suffirait pas. Une bonne chose pour notre pays. Quitte à taxer les électeurs de "populistes", autant que ce soit un populisme humaniste et généreux.

Voilà, je couvre mes cheveux de cendre et fait amende honorable auprès de toutes et de tous mes ami(e)s.

Axel, contrit.

 

Tag(s) : #Mélenchon, #Hamon, #Axel Kahn, #Election présidentielle 2017

Partager cet article

Repost 0